Your Booknode profile has been created!

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Discover
your reads
of tomorrow
New here? Sign up, it's free !
On clicking on "Sign up" i accept Terms of Service of Booknode
- Create your virtual bookcase
- Discover books similar to those you love
- Share your passion with other book lovers

List of all comments done on books on Booknode

L'Auberge de la Jamaïque
Loved this book! Definetely one of my favorites from Daphne du Maurier. Her writing is superbe and the suspense is great. The thing that sticks out the much about this book and made me love it even more are the characters, mostly the protagonist and her lover,
Spoiler(cliquez pour révéler)
Joss Merlyn
Have you enjoyed the comment? 0
written by Julia M Tean
date : 13-01-2016 by alexbo68 voir tout les commentaires de alexbo68comments
Un bon thriller noir comme je les aime ,bien ficeller bien ecrit ;Une fois plonger dedans tu y reste j adore !
Have you enjoyed the comment? +1
written by Julia M Tean
date : 13-01-2016 by alexbo68 voir tout les commentaires de alexbo68comments
un thriller noir comme je les aime , une fois plonger dedans tu en ressort plus . Bien ficeller bien ecrit j adore !
Have you enjoyed the comment? 0
written by Julia M Tean
date : 13-01-2016 by alexbo68 voir tout les commentaires de alexbo68comments
Un thriller noir comme je les aimes , on plonge dedans et on s arrete plus ! Tres bien ficeller et ecrit , jai adoree a lire et a relire .
Have you enjoyed the comment? 0
The day an angel ran into my room
The day an angel ran into my room was presented as a children’s version of Rhonda Byrne’s book The secret and it is, in my opinion, a rather good description. Annabelle Valenzuela-Alarcon tells the story of six-year-old Alessandra, who meets an angel in her bedroom. In just five minutes, she learns several secrets and important lessons about life.
Written in a simple way, the book will teach children how to believe in their own power and to understand how each action has a reaction. The angel does not look like an adult, which probably makes it easier for children to feel close to her; using the words children can use and understand, the angel explains the importance of each individual in the universe, how each and every one of us can be a teacher, how important it is to visualize good things in order to be happy… and above all, that nobody is ever alone, because guardian angels are always around.
The colours and illustrations perfectly match the tone and the content of the book and give a feeling of quietness and security. Everything is soft, from the pastel tones to the faces of the characters. The balance in the pictures is perfect: enough details, but not too many, in order not to distract the children from the text. The sentences are also rather short and the text split on about fifty pages, which will help keep the children’s attention.
The day an angel ran into my room is a lovely book which will please children, especially as bedtime story. Although it will probably touch girls in the first place –because of the colours and drawing style, but also because most of the characters and the main protagonist are feminine– it will no doubt be enjoyed by any child between four and eight years old.
I would like to thank the author, Annabelle Valenzuela-Alarcon, for providing me with a copy of her book in exchange of my review and I apologize for the delay in publishing it.
Have you enjoyed the comment? 0
written by Joël Vernet
date : 21-01-2014 by Laraemilie voir tout les commentaires de Laraemiliecomments
Dans le pays de Bandigara, les crocodiles sont sacrés. Aussi, ce n’est pas une surprise qu’une malédiction s’abatte sur la région après qu’un chasseur a tué un de ces animaux, par cupidité, par vengeance ou par bêtise. La terre n’offre plus assez de ressources, les villageois sont touchés par la faim et la maladie et les enfants deviennent intenables. Les seuls à pouvoir améliorer la situation sont le vieux sorcier Youbou, réfugié dans une grotte, et la jeune Aïssatou, chassée de son propre camp.
Avec Si un cobra vous regarde dans les yeux, Joël Vernet nous fait découvrir un pays mystérieux qui paraît à la fois hostile et séduisant, et des personnages frappés par le sort, mais pourtant si courageux. Le récit est teinté de couleurs locales, que ce soient des descriptions ou des mots spécifiques en rapport avec la culture, qui sont explicités dans un glossaire à la fin de l’ouvrage. L’aperçu que nous avons du pays de Bandigara évolue au fil des pages, mais il en ressort une impression générale de rudesse qui contraste avec le caractère de la plupart des personnages.
L’histoire principale met en scène Aïssatou et Youbou, mais comprend également de nombreux autres contes secondaires racontés par ces deux personnages. Nous découvrons ainsi des légendes africaines et la vie quotidienne des habitants, si différente de la nôtre. Une touche de fantaisie s’ajoute à cela pour faire rêver les lecteurs, petits et grands.
L’histoire en elle-même est intéressante et nous entraîne à la découverte du pays, de ses traditions et de ses légendes. Aux côtés d’Aïssatou, nous découvrirons pourquoi la malédiction s’est abattue sur le village et Youbou nous expliquera comment la lever. L’arrivée des autres contes dans la trame principale m’a, à quelques reprises, paru quelque peu artificielle, mais chacun d’entre eux est très réussi et apporte une pièce à l’ensemble du livre.
L’écriture fluide, simple et élégante est adaptée à tout public. De même, chaque histoire peut être prise à plusieurs niveaux, ce qui intéressera donc non seulement les jeunes lecteurs, mais également des personnes plus matures désireuses de découvrir un univers qui est loin de nous être familier.
Au fil des pages, un certain nombre de dessins illustrent le texte, ce qui est toujours agréable dans ce type de livre. C’est un moyen de nous mettre dans l’ambiance, tout en nous laissant une part suffisante d’imagination.
Je remercie Babelio pour l’organisation d’une nouvelle édition des masses critiques et Tertium éditions pour leur confiance. Un conte atypique pour petits et grands qui nous fera découvrir un univers si différent du nôtre !
Je remercie Babelio pour l'organisation des masses critiques, sans lesquelles je n'aurais probablement pas découvert ce livre.
Have you enjoyed the comment? 0
date : 21-01-2014 by Laraemilie voir tout les commentaires de Laraemiliecomments
Qui n'a pas rêvé de partir à la découverte de terres inexplorées ? Comme beaucoup, Inti Salas Rossenbach nourrissait un tel projet ; cependant, contrairement à la plupart d'entre nous, il l'a réalisé : plus de trois mois en kayak sur les canaux de Patagonie avec son coéquipier Alexandre. Une telle expédition se prépare, comme nous le comprendrons dès les premières pages, car rien ne peut être laissé au hasard face aux dangers de l'extrême. C'est après deux ans d'organisation intense que le voyage a commencé et, malgré toutes les situations hypothétiques imaginées, personne n'est jamais à l'abri du danger.
Dans le sillage des deux hommes, nous partons à la découverte de la Patagonie, cette région si peu connue et peuplée de légendes et de mythes ; une terre inhospitalière, ou la mer règne en maître. Comme le titre l'indique, nous avons tout d'abord affaire à une odyssée. Nous découvrons la région à travers des descriptions très imagées : ses paysages, ses habitants et sa faune.
Ce livre est toutefois bien plus qu'un simple récit d'expédition. Aux différentes étapes décrites, aux difficultés rencontrées et aux endroits découverts se mêlent anecdotes personnelles, réflexions intimes et informations historiques. À mesure de l'avancée des deux explorateurs, nous avons l'impression d'apprendre à connaître cette terre encore inconnue. Nous voici rapidement immergés dans un univers totalement dépaysant, sur les traces des peuples qui y habitaient avant l'arrivée des espagnols.
Le récit n'est pas tout à fait chronologique, ce qui maintient une sorte de suspense. Bien que nous suivions les kayakistes du sud au nord, de nombreux retours en arrière nous sont offerts, ainsi qu'un premier chapitre éclatant décrivant « le début de la fin » de l'expédition. Cela brise une monotonie qui pourrait s'installer après quelques chapitres et m'a paru un choix extrêmement judicieux qui représente bien l'imprévu et les décisions à prendre lors d'une expédition de ce genre.
Le style est très agréable à la lecture, élégant et soigné, et contribue grandement à notre voyage. Des termes espagnols au vocabulaire de la navigation et des marins, c'est une image fidèle de la Patagonie qui nous est dépeinte – pour autant qu'on puisse en juger.
Au fil des pages, le lecteur ne pourra qu'admirer le courage de l'auteur et de son coéquipier, prêts à affronter de tels défis lors d'une expédition hors du commun. Je ne me suis jamais réellement identifiée à eux, mais j'ai eu l'impression de peu à peu découvrir leur extraordinaire quotidien et de partager quelques-unes de leurs aventures depuis une certaine distance qui me garantissait une sécurité agréable.
Les rencontres avec les habitants locaux constituent sans aucun doute un des points forts du roman. Que ce soient des marins, des villageois ou des citadins, tous se montrent extrêmement accueillants et nous donnent un petit aperçu de leur univers si différent du nôtre. Et, bien sûr, il y a la mystérieuse Laura qui accompagne l'auteur à mesure que les pages de son carnet se remplissent. Une odyssée en Patagonie est un magnifique récit de voyage mêlant aventure, découverte de terres inexplorées et rencontres improbables ; un moyen pour le lecteur de découvrir des terres presque inexplorées tout en savourant la sécurité de son chez-soi ; un retour en arrière dans l'histoire d'une région si peu connue et peuplée de légendes… Avec ce livre magnifique, Inti Salas Rossenbach nous invite à monter à bord de son kayak pour participer à l'aventure.
Je remercie Babelio pour l'organisation des masses critiques, sans lesquelles je n'aurais probablement pas découvert ce livre.
Have you enjoyed the comment? 0
Le Monde Selon Garp
date : 20-09-2012 by Merger voir tout les commentaires de Mergercomments
A man's life that passes, with its contradictions and truths. By reading this book I found much more than just Garp, I saw myself in the lives that I did not live and in the ones that I could have lived. This book has changed my view of the passing of time and made me able me to relativize doubts.
Have you enjoyed the comment? 0
Queen of the Damned
date : 26-05-2012 by perma voir tout les commentaires de permacomments
Really loved this book, coming right after "Lestat the vampire", Anne Rice bring the vampire mythology to the next level
Have you enjoyed the comment? 0